Retour sur le millésime 2018: focus sur une année chaude

Guide Pinot Noir de garde

Dégustation: Yves Paquier, Alexandre Truffer; Texte: Alexandre Truffer, Photos: m.à.d., Régis Colombo/diapo.ch

Dans l’édition de mai 2019, nous avons organisé une dégustation des Pinot Noir du millésime 2018. Dans un millésime annoncé comme très qualitatif, goûter le plus important des cépages suisses semblait une bonne idée. Malgré le nombre important d’échantillons envoyés, plusieurs producteurs nous ont fait part de leur déception. Ceci, soit parce qu’ils estimaient que le 2018 ne s’exprimait pas encore, soit parce qu’il n’avait pas encore été mis en bouteille. D’autres ont aussi insisté sur le fait que le Pinot Noir donne d’excellents vins de garde qui ne sont commercialisés qu’après une ou plusieurs années d’élevage en fût de chêne. Ces remarques nous ont poussés à mettre sur pied cette dégustation de «Pinot Noir romands de garde». Les caves pouvaient envoyer un 2018, à condition qu’il n’ait pas été déjà présenté lors de la dégustation de mai 2019 ou un millésime plus ancien, pour autant qu’on puisse encore l’acquérir au domaine. Encore une fois, les producteurs romands ont joué le jeu. Nous avons donc pris la décision de diviser cette dégustation en deux parties. En ce qui concerne les Pinot Noir des millésimes 2013 à 2017, rendez-vous fin avril pour un compte-rendu complet. Dans cette première édition de l’année 2020, vous pourrez découvrir les vins du très chaleureux millésime 2018. Les maturités exceptionnelles corroborées par des degrés Brix 10% à 20% supérieurs à la norme se sont traduites par des taux d’alcool très élevés. Les étiquettes affichant plus de 15° ne sont pas rares et un Pinot genevois annonce même un 16°. Dans ces conditions, la capacité à conserver de l’acidité a été un élément prédominant afin d’assurer un équilibre à ces rouges généreux. Lorsque le challenge est réussi, cela donne naissance à des cuvées gourmandes que l’on aura beaucoup de plaisir à ouvrir dans les deux ans. En effet, le fruit souvent très expressif risque de se faner relativement rapidement et seuls les plus équilibrés de ces Pinot Noir affichent un véritable potentiel de garde.

La dégustation

Pour ce guide, nous avons invité tous les producteurs romands à nous faire parvenir leurs Pinot Noir de garde. La première partie de la dégustation présentée ici se concentre sur le 2018. Les millésimes 2013 à 2017 seront présentés dans la prochaine édition.

Abonnement + magazine

Poursuivre la lecture?

Commandez un abonnement à Vinum.
En tant qu’abonné(e) à Vinum, vous bénéficiez de nombreux avantages exclusifs

Vous êtes abonné(e)?

Retour à l'aperçu

Willkommen bei VINUM

Bitte wählen Sie:

CH DE FR

VINUM-Newsletter

Erhalten Sie das Neuste von VINUM direkt in Ihre Inbox!

JETZT ABONNIEREN