Les coups de coeur Octobre / Novembre 2016

Découvertes

Parmi les nombreux vins que nous avons dégustés à la rédaction, en voyage, à domicile ou chez des amis, figurent toujours des bouteilles surprenantes. Dans cette page, nous vous dévoilons nos dernières découvertes, nos coups de coeur et les surprises que nous avons rencontrées au cours de nos reportages pour VINUM.

Meursault 1er Cru Blagny 2013

Choisi par Ursula Geiger

Domaine Antoine Jobard | Meursault, France | 13% Vol.

Voici le vin à emporter sur une île déserte. Après tout, qui voudrait d’un cru sans relief que l’on ne prendrait aucun plaisir à redécouvrir jour après jour? Les vins d’Antoine Jobard ne sont pas de ceux-là. Ils lui ressemblent un peu d’ailleurs: ils sont réservés. Mais ils s’ouvrent à chaque gorgée, séduisent par leurs notes d’agrumes et de fleurs blanches et développent en bouche un style minéral, ferme, qui se veut à la fois ample et rafraîchissant. Le Chardonnay subit une fermentation spontanée en fût et passe un an sur lies. La lenteur est, sur une île déserte, un atout précieux pour faire passer le temps.

91 francs | www.siebe-dupf.ch
 

Doudou 2013

Choisi par Alexandre Truffer

Domaine de la Baudelière | Aigle, Suisse | 14% Vol.

Ce Chasselas surmaturé sur souche, puis passerillé en caissette, fait partie des héros de «Chasselas Forever», le documentaire de Florian Burion consacré à l’histoire de ce grand cépage blanc. Vinifiée par Stéphanie Delarze, cette cuvée aussi généreuse qu’équilibrée a nécessité plusieurs «versions bêta» avant de présenter l’élégance qui le caractérise aujourd’hui. Nous avons été charmé par la robe dorée aux nuances cuivrées, le nez très expressif de coing confit, de figue, de mandarine et de miel. En bouche, cette palette aromatique complexe s’appuie sur une liqueur délicate et onctueuse. Mention spéciale pour la fraîcheur, présente de l’attaque à la finale.

27.50 francs | www.labaudeliere.ch
 

Carandelle 2013

Choisi par Joël Gernet

Podere San Cristoforo | Toscane, Italie | 13% Vol.

Ce Sangiovese a le même goût que la viande censée l’accompagner: fondant, épicé, onctueux et élégant. Outre des arômes de marasque, de sureau et de genièvre, des notes de clou de girofle et de cannelle assurent une certaine vivacité en bouche. Cultivé au rythme du calendrier lunaire, le raisin du Carandelle pousse dans le vignoble éponyme dans la plaine côtière fertile de Maremme. Le vin subit une fermentation spontanée avant d’être élevé en barrique et mis en bouteille sans filtration. Ce Toscan n’est pas un flatteur, mais un colosse doux et profond. Cela expliquerait-il la présence du taureau de Maremme sur l’étiquette? Une viande rouge qui d’ailleurs se marie parfaitement à ce vin généreux.

Environ 20 francs | www.gazzar.ch*
 
*Ce négociant propose plusieurs vins de ce producteur dans son assortiment

Solar dos Lobos Tinto Regional 2014

Choisi par Joël Gernet

Solar dos Lobos | Alentejo, Portugal | 12.5% Vol.

Fêter l’été avec un rouge portugais? Absolument! Tandis que les autres convives se servent un rosé estival, je débouche cette cuvée de Trincadeira, d’Aragonês (Tempranillo), de Touriga Nacional et de Castelão. Voici un vin à la fois frais et puissant. Fermenté dans des cuves en inox, ce troublefête rouge rubis séduit par ses arômes de baies noires et ses épices raffinées évoquant la réglisse. En cas de grosse chaleur, un passage au frais ne fera pas de mal au Tinto Regional. Au contraire, il vous envoûtera soudain par ses notes de fraise et de groseille fraîches. Ses tanins auront aussi tendance à se détendre.

9.50 francs | www.siebe-dupf.ch
 

Château Monestier La Tour Terres Vieilles 2014

Choisi par Alexandre Truffer

Château Monestier La Tour | Bergerac, France | 13.5% Vol.

Les lecteurs attentifs se rappelleront que ous avions présenté le millésime 2012 de cet assemblage de Merlot, de Cabernet Franc et de Malbec dans l’édition de mai 2016, hélas avec les notes de dégustation de son homologue blanc. Rectifions donc ici cette regrettable confusion. Le Terre Vieille du Château Monestier La Tour présente une robe pourpre relativement dense, un nez expressif qui marie les fruits noirs comme la myrtille et le pruneau à de délicates notes d’épices douces. En bouche, l’attaque franche et la finale épicée encadrent un rouge structuré doté d’un potentiel de garde de cinq à sept ans.

14 francs | www.bacchus.ch
 

Fleurie AOC Hauts du Py 2012

Choisi par Ursula Geiger

Villa Ponciago | Beaujolais, France | 12.5% Vol.

Fort de ses notes de cerise mûre, d’amande et de tabac blond, ce Fleurie est le convive idéal avec du goût, de l’esprit et du charme. Pas un snob qui se pique d’avoir amené la bouteille la plus chère qu’il n’ait jamais ouverte. Ce type de cru élevé à partir de Gamay se révèle à la fois élégant et facile à reconnaître. Il remplit son office même au petit matin, lorsqu’un groupe d’amis n’a pas encore terminé de refaire le monde. Une bouteille de ce délice vivifiant constitue l’assurance de terminer la nuit de manière savoureuse et sapide. Et pour ceux qui n’auraient pas respecté les conseils de modération, ce dernier verre garantira un somme réparateur et un réveil sans migraine.

22 francs | www.gerstl.ch
 

Retour à l'aperçu

Willkommen bei VINUM

Bitte wählen Sie:

CH DE FR