Clairette et Crémant de Die

Vins effervescents du paradis vert

Rien de plus naturel que les bulles dans le vin. Depuis qu’il y a du vin, il y a des effervescents. Mais vous auriez tort de croire que la Clairette de Die, du haut de ses 2000 ans, appartient au passé. Avec seulement 7% d’alcool et une sucrosité naturellement élégante, la Clairette de Die s’avère d’une modernité saisissante. Ce qui est tout aussi vrai pour son pendant sec, le rafraîchissant Crémant de Die.

L’ambiance, l’atmosphère et la beauté ont ceci en commun: il est difficile de les rendre par des mots. On doit les voir et les vivre. Comme lorsque l’on quitte l’A7, qui relie nord et sud, près de Valence (ou près de Loriol si l’on vient du sud) et que l’on saisit «Die» dans son GPS.

«La vallée de la Drôme est un biotope intact.»

Franck Monge, vigneron et président des AOC Clairette de Die et vins du Diois

Les premiers kilomètres n’ont rien de particulier. Le paysage change au moment de prendre la D164 et de pénétrer dans la vallée de la Drôme. Sur les hauteurs de Crest (prononcez Cré) trône un ancien donjon, haut de 52 mètres, le plus grand du pays. Il semble garder la porte d’un paradis caché: un monde paisible et préservé, d’une beauté à couper le souffle, composé de hauteurs et de falaises solitaires, niché sur le sommet gris du massif du Vercors, parsemé de hameaux et de villages où le temps s’est arrêté. Saillans, Vercheny, Barsac, Pontaix, Sainte-Croix, Saint-Roman, Châtillon et une ville au nom bref et concis: Die. Le Diois est le berceau d’une spécialité très particulière, la Clairette de Die.

2000 ans de viticulture

On découvre les vignes peu après Crest. Point de rangs alignés à perte de vue, mais des petites parcelles isolées, entourées de forêts, de fourrés et de pâtures. «La vigne,» déclare Franck Monge, président des AOC Clairette de Die et des vins du Diois, «pousse ici depuis des siècles sur les coteaux les plus pauvres, incapables d’accueillir d’autres cultures.» Il n’y a que près de Vercheny, centre géographique de la vallée et coeur de la production viticole, que la vigne domine davantage.

On pratique la viticulture depuis deux mille ans dans la vallée verdoyante de la Drôme. La légende raconte que le peuple gaulois des Voconces aurait inventé un vin singulier: le vin effervescent. Mais cela ne veut pas dire que la Clairette de Die doit être reléguée au musée, bien au contraire. Avec sept à huit pour cent d’alcool seulement, son style fruité unique et sa fraîcheur envoûtante, la Clairette de Die est un vin ancré dans le 21e siècle, un produit parfaitement naturel, un concentré de terroir.

La Clairette de Die, AOC depuis 1942, s’appuie sur deux cépages: le Muscat blanc à petits grains (au moins 75% de l’assemblage) et le cépage blanc local, la Clairette (25% maximum). Le Crémant de Die, une autre spécialité effervescente de la vallée de la Drôme et AOC depuis 1993, admet un troisième cépage qui lui confère sa spécificité: l’Aligoté. Celui-ci offre en ces lieux des résultats des plus intéressants. Le raisin est récolté à maturité optimale sur une période de trois, quatre, voire parfois cinq semaines: le Muscat à la fin août/début septembre et la Clairette à la fin septembre/début octobre. Les vendanges ne sont pas de tout repos, du fait de leur durée, mais aussi de l’altitude des coteaux, souvent escarpés entre 200 et 700 mètres. Le Diois possède d’ailleurs un des vignobles le plus haut de France!

100% nature

Si, à l’instar d’un Champagne, le Crémant de Die subit une seconde fermentation en bouteille, la Clairette de Die est soumise à un processus de production très particulier. Après pressurage, le moût fermente un mois environ à des températures assez basses, proches des dix degrés. Une fois qu’il atteint environ 5% d’alcool, la fermentation est arrêtée en refroidissant le moût à -3 degrés, qui est ensuite mis en bouteille. Il poursuit alors sa fermentation grâce aux levures naturellement présentes et l’effervescence apparaît alors. Lorsqu’il atteint 7% ou 8% d’alcool, la fermentation s’arrête sous l’effet de la pression. Le vin est alors soutiré et filtré. C’est grâce à ce procédé que naît un vin effervescent légèrement sucré, doté d’un fruit aérien envoûtant d’une précision hors du commun. Impossible de faire plus naturel!

Nature, biodiversité et holisme ne sont pas des mots vides de sens, mais des concepts omniprésents dans la vallée de la Drôme. Près d’un tiers des surfaces de la région est d’ores et déjà cultivé en bio: un chiffre dix fois plus élevé que dans le reste de la France. Un nombre croissant de vignerons s’intéressent à l’agriculture intégrée, biologique ou biodynamique, plantent des haies, installent des nichoirs pour les oiseaux et les chauves-souris ou font paître des troupeaux de moutons entre les rangs de vigne enherbés.

À quelle occasion peut-on ouvrir une bouteille de Clairette de Die? C’est très simple: en toute occasion. Ce vin effervescent fruité et rafraîchissant aux arômes de pétales de rose et de poire, typiques du Muscat, se boit frais et jeune en général, de quelques mois à deux ans maximum après la mise en bouteille. Capable de plaire au plus grand nombre, il constitue l’apéritif idéal, s’accorde à des crackers croustillants, mais accompagne aussi biscuits et gâteaux ou une salade de fruits maison.

De même, le Crémant de Die peut être servi à l’apéritif, mais il est aussi bon sur des plats estivaux légers ou sur des fruits de mer et la Clairette de Die sur des plats d’Asie ou d’Afrique du Nord. Bref: cela vaut le coup d’avoir quelques bouteilles de vin effervescent de Die à la cave.

La dégustation

30 Clairette de Die et Crémant de Die ont été réunis par l’association de vignerons de la région. Les vins ont été fournis par des caves particulières, des négociants et deux coopératives, qui etaient déjà présents sur le marché helvétique ou ont un intérêt à le devenir. Nous avons été ravis de découvrir le niveau élevé des vins: ils étaient tellement bons que nous avons eu du mal à faire le tri.

VINUM-Newsletter

Erhalten Sie das Neuste von VINUM direkt in Ihre Inbox!

JETZT ABONNIEREN