Panel professionnel de VINUM | Syrah

La Suisse, grand pays de la Syrah!

Texte: Thomas Vaterlaus, photos: Hans-Peter Siffert

Les meilleures sélections de Syrah suisses peuvent-elles rivaliser avec les crus légendaires de la France et l’élite d’Australie-Méridionale? Oui, en conclut notre panel professionnel. En effet, un vin suisse s’est hissé sur la première marche du podium, suivi par les cuvées de Guigal et de Henschke! De plus, l’ensemble des vins dégustés présentait un niveau de qualité très impressionnant.

Il y a 25 ans, au début du développement de la Syrah en Valais, beaucoup pensaient qu’une Syrah valaisanne réussie issue d’une bonne année pouvait rivaliser tout au plus avec un cru de Saint-Joseph ou de Crozes-Hermitage. Aujourd’hui, ce genre d’affirmation passe pour de la «fausse modestie». La rigueur des vignerons suisses en matière de qualité et le réchauffement climatique ont permis aux meilleurs Syrah romandes de faire jeu égal avec des vins cultes de Côte-Rôtie en France ou de la Barossa Valley en Australie.

C’est ainsi que l’on retrouve trois Suisses dans le «top cinq» de cette dégustation: la Syrah de la famille Mercier de Sierre (vainqueur), la Syrah «S» de St-Saphorin de la famille Grognuz (3e place) et la Syrah Cayas de Jean-René Germanier (5e place). Ils sont en excellente compagnie aux côtés du Brune et Blonde de Guigal (2e place) et du Mount Edelstone Shiraz de Henschke Cellars (4e place), une légende du sud de l’Australie.

Complexes et fascinants

Le style des vins a évolué de manière impressionnante ces dernières années. Tandis que les meilleurs Syrah helvètes ont gagné en ampleur au cours des dernières années, les Australiens se sont allégés, ce qui tend à uniformiser le profil des vins de régions, de pays et de continents différents. Et pourtant, ils ont conservé quelques nuances qui leur permettent de se distinguer. On retrouve ici une pointe de baies rouges en plus et là, un «tempérament frais» un peu plus prononcé, des nuances qui ont aidé les dégustateurs à reconnaître les trois vins australiens.

Mais l’époque où l’ampleur et les arômes boisés suffisaient à déterminer l’origine des crus est bel et bien révolue. L’univers de la Syrah n’a jamais été aussi complexe et fascinant. Les 25 Syrah, sélectionnées pour cette dégustation, affichent un niveau moyen impressionnant.

Toutes les notes étant comprises entre 17 et 19 points, les meilleurs Syrahs suisses font définitivement figure de valeurs sûres. Et cela vaut tant pour les crus du Valais, que pour leurs homologues vaudois et genevois. Le meilleur exemple en est le Syrah «S» de Saint-Saphorin, qui s’est hissé au sommet de l’élite internationale.

Le jury

(de gauche à droite)

Thomas Vaterlaus Rédacteur en chef de VINUM, Zurich. Son favori: Syrah 2016 de Madeleine, Anne-Catherine et Denis Mercier, Sierre, Valais (CH)

Beat Caduff Restaurateur, Zurich. Son favori: Mount Edelstone Shiraz 2013 de Henschke, Eden Valley (AUS)

Jean-Claude Hofstetter Géologue et académicien du vin, Zurich. Son favori: Syrah de Chamoson Vieilles Vignes 2016 de Simon Maye & Fils, Saint-Pierre-de-Clages, Valais (CH)

Sigi Hiss Journaliste viticole et consultant, Bad Krozingen. Son favori: Syrah Chamosite 2015 de Didier Joris, Chamoson, Valais (CH)

Ulrich Holzer, Négociant en vin, Scherzingen. Son favori: L’Intégrale Syrah Premier Cru 2016 du Domaine Les Hutins, Dardagny, Genève (CH)

Paul Liversedge MW Négociant en vin, journaliste et consultant, Zurich. Son favori: The Eleventh Hour Shiraz 2015 de Massena, Barossa Valley (AUS)

Eva Zwahlen Journaliste spécialisée en vin, Zurich. Son favori: Mount Edelstone Shiraz 2013 de Henschke, Eden Valley (AUS)

Carsten Fuss Négociant en vin, consultant et auteur, Zurich. Son favori: Cuvée «S» Syrah de St-Saphorin 2015 de Marco & François Grognuz, Villeneuve, Vaud (CH)

Madelyne Meyer, Blogueuse spécialisée, Aarau. Son favori: Brune et Blonde, Côte Rôtie 2015 de E. Guigal, Côte Rôtie (F)


«Les meilleurs Syrahs suisses ont besoin de temps, en bouteille comme dans le verre, pour dévoiler leurs meilleurs atouts. Les grands crus helvètes se caractérisent par leur fraîcheur et leur élégance, ainsi que par des arômes de baies rouges, des notes poivrées et épicées. C’est ce qui les distingue des vins du Nouveau Monde, qui séduisent par leur ampleur chaleureuse. Les deux styles donnent des crus de très haut niveau.»

Paul Liversedge MW négociant, journaliste et consultant, Zurich



«Le niveau des vins m’a impressionnée. Les crus étrangers étaient difficiles à identifier, le temps des différences de style prononcées semble bel et bien révolu. Parmi mes favoris figurent, outre des crus helvètes, le magnifique Shiraz de Henschke, dont la puissance onctueuse trahit ses origines australiennes, mais qui nous envoûte aussi par son élégance très européenne».

Eva Zwahlen journaliste spécialisée, Zurich


 


«Cette dégustation incroyable montre avec brio toutes les facettes que la Syrah peut aujourd’hui revêtir. Nous avons tout eu: du vin léger et épicé au cru opulent aux arômes confiturés. Et les représentants des deux styles offraient une harmonie et un équilibre impressionnants. Les crus du Valais n’ont plus à rougir en termes de concentration face aux vins du Nouveau Monde, qui ont peut-être gagné un peu en légèreté.»

Madelyne Meyer blogueuse spécialisée, Aarau


 


«Une Syrah peut en cacher une autre et cette dégustation en est la preuve. Chacune des 25 participants possédait une personnalité propre: tantôt simples et rafraîchissantes, tantôt pourvues d’une structure classique. Difficile désormais de déterminer l’origine d’un vin à partir de notes poivrées, d’une ampleur évoquant la confiture ou d’arômes boisés. Le monde de la Syrah n’a jamais été aussi complexe.»

Jean-Claude Hofstetter géologue et académicien du vin, Zurich


 


«Bien que je ne voie pas le potentiel des vins suisses avec autant d’euphorie que certains de mes collègues, je dois bien admettre, après cette dégustation, que les grandes Syrah suisses figurent sans aucun doute parmi les meilleures au monde. Les cuvées helvètes, qui ne possèdent pas la puissance des vins australiens, se rattrapent avec une profondeur qui n’est pas sans rappeler les crus rhodaniens.»

Beat Caduff patron du Caduff’s Wineloft, Zurich


 

Abonnement + magazine

Poursuivre la lecture?

Commandez un abonnement à Vinum.
En tant qu’abonné(e) à Vinum, vous bénéficiez de nombreux avantages exclusifs

Vous êtes abonné(e)?

Retour à l'aperçu

Willkommen bei VINUM

Bitte wählen Sie:

CH DE FR